Si vous ne voyez pas la photo de l’Himalaya en entête ou si le message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
 
C’est assez!  50 ans d’oppression, c’est 50 ans de trop!
 
LES TIBÉTAINS ONT LE DROIT DE VIVRE LIBRE.
 
Aujourd’hui, c’est maintenant à chacun de nous d’agir!
 
 
 
Ce qu'il reste de nous
Images tirées du film
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Tibet : chant d'exil
Images tirées du film
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce qu'il reste de nous
Images tirées du film
 
 
 
 
Un mouvement pour la Vie.  Ensemble nous pouvons faire une différence.
 
Unissons nos « voix » et posons un geste de solidarité avec le peuple tibétain.
 
 
 
En 24 heures, nous avons « regroupé » plus de 222 000 adresses courriels, la vôtre en fait d'ailleurs partie, 222 000 voix pour dire :
 
 
C’est assez!  50 ans d’oppression, c’est 50 ans de trop!
 
LES TIBÉTAINS ONT LE DROIT DE VIVRE LIBRE.
 
 
 
Aujourd’hui, c’est maintenant à chacun de nous d’agir!
 
 
J’ai bien pris le temps de réfléchir à ce qui pourrait être fait et surtout à la manière que cette action devrait être posée pour être à la fois pertinente et surtout percutante.  Pour un dirigeant, recevoir un courriel qui possède en attache une pétition de 1 million de noms, c’est impressionnant.  Mais recevoir 1 million de courriels… c’est dérangeant!
 
J’ai donc composé un texte que je vous invite à lire et, si vous êtes d’accord, je vous invite à vous identifier et à le faire parvenir aux dirigeants à qui ce message pourrait être envoyé.  Vous trouverez ces adresses à la fin du message.  Ce texte est composé à partir de la Charte des droits de l’homme.  C’est donc un texte que personne ne pourra contester.
 
Par ce message, nous demandons haut et fort à l’ONU d’acquiescer à la demande du Dalaï Lama afin qu’il y ait immédiatement une enquête internationale sur la situation déplorable et inhumaine que vivent les tibétains depuis bientôt 50 ans.
 
Selon la réponse que nous aurons suite à ce mouvement de masse, nous pourrons - dans un futur rapproché – poser des gestes plus concrets comme celui par exemple de boycotter l’achat de produits en provenance de la Chine, action que vous êtes tous libres d’amorcer dès maintenant…
 
Voici donc le message que je vous invite à faire suivre aux dirigeants.
 
 
Merci!
 
 
Lucie Douville
Éditrice et rédactrice en chef
 
 
 
 
COURRIEL À ENVOYER AUX DIRIGEANTS
 
50 ans d’oppression, c’est 50 ans de trop! 
 
LES TIBÉTAINS ONT LE DROIT DE VIVRE LIBRE.
 
C’est maintenant à chacun de nous d’agir!
 
 
Le 10 décembre 1948, les 58 Etats Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris au Palais de Chaillot.
 
 
Dans son préambule, il est écrit :
 
Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.
 
Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.
 
 
Voici maintenant notre position :
 
Considérant que la Déclaration des droits de l’homme est constituée de 30 articles, dont les quatre suivants :
  • Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.  Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité (Article 1).
  • Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites (Article 18).
  • Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes (Article 3).
  • Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants(Article 5).
Considérant que le gouvernement chinois contrevient sans pudeur aucune à plusieurs des articles inscrits dans la Déclaration des droits de l’homme, et ce depuis bientôt 50 ans contre le peuple Tibétain.
 
 
Considérant que tous les pays du monde ont fermé les yeux sur ce génocide culturel pour des raisons purement économiques, laissant croire que la valeur de la vie des membres de la famille humaine est moins importante que la santé économique des terres qu’ils habitent.
 
 
Moi, __________(votre nom)__________, du Québec, au Canada, membre à part entière de la famille humaine, j’appuie le Dalaï Lama dans sa requête.  Je demande et j’exige qu’une enquête internationale soit tenue immédiatement concernant les agissements du gouvernement Chinois contre le peuple Tibétain.
 
 
 
 
 
 
 
Vous êtes libres de vous identifier et de faire parvenir ce message aux adresses suivantes, en copiant le texte du courriel proposé et en le collant dans un nouveau courriel :
  1. Bureau de l’Hon. Louise Arbour, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme : larbour@ohchr.org, registry@ohchr.org

  2. Bureau du Premier Ministre, Hon. Stephen Harper : pm@pm.gc.ca

  3. Comité de la défense des droits de l’homme : tb-petitions@ohchr.org

  4. Bureau de l’ONU : franconu@un.org

  5. Les cinq adresses conjuguées : larbour@ohchr.org, registry@ohchr.org, pm@pm.gc.ca, tb-petitions@ohchr.org, franconu@un.org

 
 
 
 
 
*** AUTRES ACTIONS POSSIBLES ***
 
 
ÉVÉNEMENTS À MONTRÉAL :
 
 
 
 
PÉTITION :
 
 
 
 
À QUÉBEC :
 
«  Le Tibet pourra-t-il être libre? »
au sous-sol de l'Église St-Dominique, le jeudi 27 mars à 19h30
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Tibet : chant d'exil
Images tirées du film
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce qu'il reste de nous
Images tirées du film
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Tibet : chant d'exil
Images tirées du film
 
 
 
 
Courriel envoyé au groupe d'envoi « exploration méditation »
 
Si vous avez reçu ce courriel par erreur ou souhaitez ne plus recevoir d'envoi du groupe « exploration méditation »,
retournez-le avec la mention « désabonnement ».  Merci !
 
Courriel conçu pour une visualisation optimale avec la résolution 1024 x 768